Inspiration

Perspectives sur plafond voûté 

Naples

Capri

Rome

Galerie Vivienne

Hotel Costes

 

feng shui your life

I have just started reading another book about feng shui but this one is particular. It caught my attention when I randomly opened it and read the following sentences which clearly resonated: “Why did you pick up this book? What are you meant to be doing in life? Do you have a weekly, monthly, yearly plan? How committed are you to transforming your life, starting today? (…) What do you want to be focusing on tomorrow? (…) Before starting to apply feng shui to your home, get in touch with all of those wonderful dreams you have when no one is looking” By that time I looked around from were I was seated in a fantastic sofa from an Airbnb in Bordeaux, on a warm summer night, it was the first day of my holiday and I felt extraordinary inner harmony – just as when I read/visit/enjoy decoration books/blogs/places – and I knew it was the beginning of another inspiring trip.

Casa Blanca Bordeaux – thank you so much for such an inspiring moment in your house

Je viens d’entamer la lecture d’un autre livre sur le fend shui mais celui-ci est un peu particulier. Il a tout de suite retenu mon attention lorsqu’en le feuilletant je suis tombée par hasard sur ces quelque phrases: “Pourquoi as-tu choisi ce livre? Que comptes-tu faire de ta vie? As-tu établi un plan de vie à la semaine, au mois, à l’année? En quoi te sens-tu investie de changer ta vie, à partir de maintenant? (…) Quel est ton centre d’attention à partir de demain? (…) Avant de modifier ton intérieur par l’approche fend shui, connecte-toi avec tous ces rêves fabuleux que tu as quand personne n’y prête attention”. A ce moment-là, j’ai regardé autour de moi, assise dans la magnifique méridienne de mon Airbnb à Bordeaux, un soir d’été, c’était le premier jour de mes vacances et j’ai ressenti une immense harmonie interne – proche de celle que l’éprouve en lisant/regardant/admirant des livres/blogs/lieux de déco – et j’ai su que c’était le début d’une nouvelle épopée inspirante.

Merci Casa Blanca Bordeaux pour ce séjour plein de belles surprises au sein de votre établissement 

img_0928

Feng Shui your life by Jayme Barrett


Vitra – visite du showroom 

The last part of the campus’ journey is the Vitra Haus ; the other interior design temple, Ikea for the rich but better. When I entered the pile of houses, I had the same feeling, watching the kids running all over the place, the family restaurant on the right but when I kept going, I ended up with picking up my iPhone and pictured everything I could.

Spaces are very well presented, showing a mix of soft and deep colors, and would not offer the same beautiful show without a view on the outside. The look is absorbed by the large windows and the powerful play of fall’s colors.

Le clou de la visite du campus est le showroom Vitra ; cet autre temple de l’aménagement intérieur, l’Ikea des riches en mieux. En pénétrant dans les maisons emboîtées, œuvre des Suisses Herzog et de Meuron, j’ai eu l’impression d’une même ambiance codée, avec les poussettes, les enfants qui courent et le café des familles sur la droite mais en poursuivant la visite, j’ai eu envie de sortir mon appareil photo discrètement pour emmener ces tableaux d’inspiration.

Les espaces sont savamment aménagés à coups de couleurs pastel ou plus franches et ne seraient rien sans cette vue imprenable vue sur l’extérieur. La baie vitrée donnant sur la campagne offre l’immense spectacle d’une mue automnale aux effets ocres, roux, dorés et vert vibrants.
IMG_7678IMG_7680IMG_7690

Vitra is the official producer of Jean Prouvé, Charles Eames, Ronan and Erwan Bouroullec, Jasper Morrison and many more designers, who created these famous pieces of furniture that are part of our heritage. In fact, we are so used to see these pieces that we sometimes do not realize who are their official initiators.

Vitra c’est Jean Prouvé, Charles Eames, Ronan et Erwan Bouroullec, Jasper Morrison et bien d’autres designers, créateurs de fameuses pièces devenues cultes et qui appartiennent désormais au patrimoine mondial. Nous côtoyons ces mobiliers sans savoir que ce sont l’oeuvre de grands designers la plupart du temps.

IMG_7697

A bit further, I discovered this elegant space which invites writers to dream. The pure simplicity of the desk with its compas legs forces the rest to stay soft and delicate.

Un peu plus loin, je découvre ce joli décor qui invite à la rêverie. La simplicité du bureau aux pieds de compas force le reste des éléments à adoucir l’espace.

IMG_7700IMG_7702IMG_7704IMG_7706

I also had a particular crush for this geometrical wall decoration that I pictured with a regret of not being able to fit it into my atelier d’artiste. It reminds me a recent pint I made on a geometrical visual and I cannot tell how many people followed me on this one.

J’emmène aussi avec moi la photo de cette décoration murale géométrique à défaut d’avoir l’atelier qui va avec. Cela me rappelle ce visuel épinglé qui a emporté tous les suffrages. 

IMG_7707IMG_7708

VitraHaus: http://www.vitra.com/fr-fr/campus/vitrahaus


Lanternes

L’été les soirs sont plus longs, les discussions du soir dans le jardin encore plus et l’envie de déco me démange encore, encore plus. Je cherche à parer mon bord de fenêtre avec une lanterne super classe, la quête commence…

Summertime, longer nights, even longer discussions in the garden, and massive need to buy decoration. I am searching for a super class night light, the hunt has just started… 

IMG_6893

IMG_6918

Villa Lena
Läckerli Huus Basel
Läckerli Huus Basel
IMG_7486
Home

 

Salle d’attente

Chez le dentiste, on peut se ronger les ongles, regarder par la fenêtre en se projetant sur l’heure d’après, tweeter frénétiquement, écouter le son de la roulette à travers les mûrs, ou commencer son testament. Sinon on peut aussi venir un petit quart d’heure avant pour s’affaler dans des banquettes confortables, éplucher et shooter discrètement les bonnes adresses du dernier Madame Figaro ou lever les yeux et se rendre compte que mince, ils ont redécoré la salle d’attente et c’est pas mal du tout et ça vaut même un post sur Instagram ni vu ni connu.

At the dentist, you can bite one’s nails, look outside at the window thinking about the next hour when you will be free, do some heavy tweeting, listen to the sound of the drill, or start your testament. But you can also come a few minutes earlier to seat in the comfy sofa, to read carefully the last Madame Figaro and its good week end tips that you will shoot with your phone, or realize that damned did they change the whole decoration here? and it’s not that bad and it is even worth a quick & dirty Instagram post.

Lustre nuage by Raumgestalt

IMG_6686

Parquet à chevrons et espace enfants zen

IMG_6555


Parisian style

La vue depuis cet appartement parisien n’est pas à couper le souffle, elle n’appelle pas à la randonnée ou à la baignade, elle n’est pas non plus la huitième merveille du monde mais elle inspirera quiconque connaît bien Paris et les difficultés à s’y loger. Vu d’ici, l’oeil est d’abord appelé par la vue sur Saint Ambroise puis sur ce défilé de lofts aux petites terrasses bien cachées et enfin c’est la fin de la contemplation en observant les toits gris de Paris. Pour la beauté de l’endroit, zoom sur la terrasse à droite qui appelle à l’évasion et à la jalousie du voisinage.

View from this flat is not the most perfect view, it does not seize you to go for a hike in the mountains or for a swim, it’s not the eight wonder of the world but it will definitely have its wow effect to any Parisian who knows how tough is finding a decent place to live in the city. From here, our eyes are caught first by Saint Ambroise church, then by this bunch of lofts with a private terrasse and finally the view ends on these typical parisian grey roofs. To celebrate the beauty of the place, let’s zoom on the terrasse on the right which is an ode to escape and an encouragement to the jealousy of the neighborhood and its visitors.  

IMG_6539

 

IMG_6552


 

Red inspiration

Il faut se rendre à l’évidence, je n’ai pas assouvi ma soif de décoration lors de mon dernier séjour en Jordanie et d’ailleurs ce n’était pas le but. Les espaces infinis et la richesse géologique du sol jordanien caractérisés notamment par les canyons rouges de Pétra, la montagne effritée du Wadi Rum et les vastes dunes de sable fin étaient pourtant un puissant choc visuel et donc émotionnel que j’ai embarqué au fond de ma mémoire pour ne jamais oublier ces instants de paix et de sérénité éphémère. Le retour à la cité était déconcertant, mais les réflexes reviennent vite. Au détour d’un rond point, en plein vagabondage, j’essayais de me réapproprier des repères visuels liés à la civilisation. En quête de délicatesse sensorielle entamée par la perplexité qui me gagnait peu à peu, mes yeux se sont posés sur l’assemblage de ces chaises Tolix rouges. J’ai appris tout récemment l’histoire de cette Maison française qui exporte du mobilier dans le monde entier et un soudain élan patriotique a eu raison de moi en volant ce cliché.

I have to face the reality, my recent trip to Jordan did not really contribute to fill in my passion for design but that was not the objective. The never ending landscapes and the impressive nature that I found in Jordan such as the long red canyons in Petra, the sculptured mountains in the Wadi Rum desert and immense sand dunes produced a massive visual and emotional choc that I loaded in my memory forever to never forget these peaceful moments. The return to the civilization was pretty confusing but senses are smart and I finally got back to my habits. I was wandering around on my way to the hotel, stressed by the environment and my eyes got stuck on these red chairs made by Tolix. I learned recently about the great story of this French manufacture that exports furniture globally and suddenly I (probably) felt a patriotic feeling when I shot these chairs on an outdoor fast-food.

DSCF1559

A propos de Tolix / About them: http://www.tolix.fr/pages/1-historique


Mur d’images

En revoyant cette photo de l’expo Gehry à Pompidou, je trouve l’idée et la simplicité de cette oeuvre épurée comme une évidence pour y exposer mes photos du désert jordanien, figer ces instants éphémères, contempler le vide. When I looked at my pictures of Gehry’s exhibition at Pompidou, I found in this work of art an interesting approach to publish the pictures I took in the desert in Jordan, freeze these fleeting moments, meditate in front of emptiness.  

IMG_6213 Petit coin

C’est plus fort que moi, il faut que je photographie les petits coins quand ils valent la peine d’être sauvegardés. En empruntant un escalier en colimaçon je ne m’attendais pas à trouver ce bout de boudoir chez Da Rosa Vendôme. Je retiens le porte savon Aesop, le bouquet de (vraies) roses et la (vraie) bougie. It is impressive how much I am attracted to shoot bathrooms everywhere I go but these really worth the picture. I did not imagine that this lovely boudoir was just offered here downstairs at Da Rosa Vendôme. I noticed the Aesop soap dispenser, a bunch of (real) roses and a (real) candle light.   IMG_6282


“Quand je serai grande, je serai architecte”

L’inspiration est au détour d’un chemin, dans un salon, au travail, dans un café, une revue de déco. Elle nous prend quand l’esprit s’échappe et nous rappelle que c’est elle qui nous fait avancer dans les méandres de la vie. Au cours de la période, j’ai laissé mes yeux se perdre dans Pinterest, je me suis inscrite sur le fil d’Yves et Coco que je vénère, je suis allée tester des boutiques déco, j’ai erré chez Ikea après plus d’un an d’abstinence (je vais bien merci), j’ai piqué les idées de Bodie and Fou, j’ai tenté ma chance tous les jours sur le calendrier de l’avent de la Cité de l’Archi et j’ai shooté Gehry à Pompidou tout en me disant que j’aurais dû écouter la petite Moi qui à 7 ans voulait être architecte. Alors j’ai fini la deuxième couche de ma salle de bain, j’ai installé une lampe cobra pour dompter mon Yamaha et je me dis qu’il était temps d’aller écrire une autre histoire, plus jolie, plus fraîche, plus pétillante, dans un autre chapitre parisien. I find inspiration on my way, in someone’s living room, at work, in a café, in a magazine. It comes when our thoughts pass their way and it reminds us that it is what makes us move in one direction or another. For the past few months, I occupied my mind on Pinterest, I followed -and I am fond of- Yves et Coco, I tested several concept stores in Paris, I wounded around Ikea after more than a year of abstinence (and I feel good thank you), I picked up ideas from Bodie and Fou, I took a chance on the Cité de l’architecture daily Xmas calendar and I shot Gehry at Pompidou saying to myself that I should have listened to the little girl that wanted to become an architect at the age of 7. So I finished to paint my bathroom, I set up a cobra light to tame my Yamaha and I thought that it should be time to write a more passionate, fresher and sparkling story, in a new, Parisian, chapter.

Lampe IMG_6253 Boutiques déco/concept store 

La Trésorerie – rue du Château d’eau, République   IMG_6247 IMG_6246 Frank Gehry IMG_6244 IMG_6243 IMG_6242 IMG_6241


Trouvailles visuelles

Expo Henri Cartier Bresson IMG_5254 Musée d’art moderne IMG_5399 Galerie Perrotin Dans l’esprit “quelle chance d’habiter une des plus belles villes du monde et d’accéder à des édifices culturels en un claquement de doigts”, la galerie Perrotin offre la possibilité de visiter des expositions en toute liberté, dans un cadre somptueux, niché dans une jolie courette à l’abris des regards. IMG_5429 Louvre Abu Dhabi Inversement, l’expo “naissance d’un musée” montre cet ensemble architectural en devenir entièrement dédié aux arts sur des terres encore neutres de développement culturel. Architecte Jean Nouvel L’éclaireur IMG_5438Architecte Arne Quinze


All along my recent trips, I enjoyed staying in a couple of exceptional places. Here are a few pictures I brought back in my phone. I wonder if it would be smarter to keep these places secret forever to better preserve them from mass tourism, but after all, there are so many other places to discover that not even a life would not be enough to enjoy what the world can offer. Au fil de mes derniers voyages, j’ai apprécié séjourner dans quelques endroits d’exception. Voici quelques touches déco ramenées dans mon téléphone. Je me demande s’il n’est pas plus judicieux de garder ces endroits secrets pour mieux les préserver mais après tout il en existe tellement d’autre qu’une vie ne suffirait pas à apprécier ce que le monde nous offre de beau. Hotel Krafft Basel “Surprise” is the word when I first entered that hotel in Basel and realized where I was. First of all, climbing the stairs is like entering a castle -light Poulsen artichoke by the way- It leads us to the rooms in an ancient building completely refurbished recently. The room is unique, minimalist vintage furniture with a splendid view on the river Rhine. Then the story says that my heart totally fell for admiration for the curtains, white immaculate, and three years later still remember this sudden emotion. After several months of intensive research, I finally managed to retrieve the reference thanks to the perfect talent of a home designer and the cooperation of the textile editeur. “Juno” made by Nya Nordiska. An instant crush. Une réelle surprise m’attendait dans cet endroit dont je ne soupçonnais pas l’existence à Bâle. Tout d’abord l’escalier majestueux nous conduit aux chambres dans un bâtiment ancien, refait à neuf récemment. La pièce est unique dans son genre avec vue sur le Rhin, déco minimaliste, meubles vintages. L’histoire veut que mon cœur se soit attaché aux rideaux immaculés de cette pièce et s’en souvienne encore trois ans plus tard. Après quelques mois de quête, j’ai enfin réussi à dénicher la référence grâce au talent de ma décoratrice et à la coopération du fabricant. Il s’agit du modèle “Juno” chez Nya Nordiska. Un réel coup de cœur des yeux et de l’âme. Hotel Krafft Basel See more pictures on my blog here Cefalicchio Country House A magnifient country house where we started our trip in Puglia. The place was ideal to mill around the Gargano region, Castello del Monte and Minervino where we had our first intimate dinner with slow food. From the pool in the middle of olive trees, cypress, to the roof top with a spectacular view on the fields and vineyards, we were like at home in this place. Rooms were filled in with antiques furniture with such a taste that it made me subscribe to AD magazine that year. The breakfast was served in the garden, in a quiet and cosy atmosphere. It is one of the most beautiful places I have ever been in my life, what a surprise. Une grande bâtisse d’exception pour passer un séjour mémorable au cœur de la campagne des Pouilles. Nous avons séjourné 4 jours à Cefalicchio, dont une journée pleine pour profiter de l’endroit car il permet de rayonner dans le Gargano, Castello del Monte et Minervino où nous avons fait notre première rencontre culinaire avec la cuisine typique des Pouilles. Nous avions l’impression de nous sentir chez nous dans cette demeure immense, depuis la belle piscine sous les cyprès au pigeonnier qui laisse une vue spectaculaire sur les champs de vignes et d’oliviers, en passant par de petits salons dignes des meilleurs photo reportages de magazines déco, meubles chinés pour attiser la curiosité. Le petit-déjeuner, dans le jardin, à l’ombre de grands parasols blancs, était calme et apetissant. Un des plus beaux endroits où j’ai jamais séjourné, quelle merveille… Cefalicchio Country House See more pictures on my blog here Palazzo Guglielmo Hard to believe that we should leave heaven behind us…but, we did it and this hotel is the Eden garden, located in Vignacastrisi, a small hidden village in the Salento region. The entrance is gigantic, the portal fabulous and the garden attractive enough to let yourself go to mid-summer night dreams. The room was immense, paved with authentic stone floor, and the decoration was made with beautiful taste as well as the entire house. From the bathroom, to the pool located in a pear tree garden where birds were refreshing themselves in such a poetic fly, through the leaving room and the roof top Jacuzzi. We had to go through a series of rooms to access the terrace, which were all unique. I often had that Hotel California song in my mind. Last lyrics say: “’Relax said the night man, we are programmed to receive. You can check out any time you like, but you can never leave.”…but that was heaven. Difficile de laisser le paradis derrière soi…et pourtant. Cet endroit est un jardin d’Eden situé en plein centre de Vignacastrisi, petit village perdu dans le fin fond du Salento de la région des Pouilles. L’entrée est magistrale, portail fabuleux et vue sur un jardin prometteur. Notre chambre était immense, sol en pierre, déco chinée et de très bon goût comme dans l’ensemble de l’établissement, ce qui en fait le fil rouge du voyage: chaque détail compte, de la salle de bain rutilante, au salon de lecture apaisant, à la piscine nichée dans un jardin d’orangers, de poiriers et d’aromates pour une baignade parfumée et ponctuée de vols d’hirondelles qui viennent s’y rafraichir. Jacuzzi sur le toit accessible par une séquence de pièces toutes plus belles les unes que les autres. On y serait resté une vie entière… Un endroit unique qui nous fait simplement apprécier d’être sur Terre. Palazzo Guglielmo See more pictures on my blog here

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s